Chapitre IV

Analyse du Phénomène Décorporation/OBE

 

Le phénomène Décorporation/OBE est le deuxième champ d’investigation de la spiritualité rationnelle.

 

Extraits du Chapitre IV (L’Eveil Spirituel Rationnel)

 

Préalablement abordée au sein du chapitre précédent lors de l’étude des NDE, la décorporation serait la capacité à ce que notre conscience se détache de notre corps physique et ait accès également potentiellement à un autre niveau de réalité ou plan de conscience. Ainsi ce que l’on appelle ‘‘décorporation’’ ne serait donc pas uniquement le détachement de la conscience du corps physique mais bien une expérience plus large et plus complexe en elle-même. C’est la raison pour laquelle il est choisi au sein de ce chapitre de la dénommée ‘‘décorporation/OBE’’ pour faire ressortir cette précision. Tout comme pour le phénomène NDE, il existe plusieurs appellations de ce phénomène telles que : le voyage, le dédoublement, la sortie ou la projection astrale, l’excursion psychique, l’expérience hors du corps (HEC), Out-of-Body Experience en anglais (OBE), Sortie hors du corps (SHC), etc

 

La définition du phénomène typique comprend plusieurs caractéristiques dont toutes, en fonction de la décorporation/OBE, ne seraient pas forcément obligatoires. Pascale Catala, Membre directeur de l’institut métapsychique international à élaboré une définition mettant en exergue ces caractéristiques :

 

« - Sensation de ‘‘quitter son corps’’ : à l’état d’éveil le sujet ressent un choc, une rupture plus ou moins douloureuse, ou des vibrations. Sa conscience se déplace depuis l’intérieur de son corps vers un endroit distant.

- Observation de son propre corps depuis le plafond ou un autre endroit, souvent surélevé.

- Observation de l’environnement souvent précise, plus nette que dans un rêve.

- Sensation de voyager librement dans l’espace, de traverser les bâtiments, de pouvoir atteindre des endroits très distants.

- Observation d’événements distants. Certains de ces événements peuvent être corroborés plus tard par le récit des témoins réels des événements. D’autres visions sont des créations imaginaires. Il y a souvent mélange entre les deux types.

- Il peut arriver que le sujet ait l’impression de se déplacer (sans son corps physique) et que des animaux semblent percevoir sa présence ‘‘en OBE’’.

- Après une période plus ou moins longue (de l’ordre de la dizaine de minutes ou de l’heure), la sensation de ‘‘retour’’ dans le corps physique peut être plus ou moins douloureuse »

(Réf Sources : (1))

 

Historiquement les décorporations/OBE remontent à des millénaires. Les plus anciens descendants de cette pratique étant selon toute vraisemblance une catégorie de moines tibétains. Mais l’étude de ce phénomène à surtout commencé au XXème siècle tout comme pour les NDE bien que certains situeraient la ‘‘redécouverte’’ du phénomène fin XIXème siècle. Parmi les pionniers au XXème siècle nous pouvons notamment citer :

 

-          Sylvan Muldoon et Hereward Carrington, auteurs de : ‘‘the projection of the astral body’’

-          Robert Crookal, auteur de  ‘‘the study and practice of astral projection’’

-          Robert Monroe, auteur de ‘‘Journey out of the body’’

 

Depuis les premiers intérêts portés à ce phénomène, diverses techniques furent fournies afin de le faciliter ou de le provoquer. Tout comme pour les NDE le champ de l’analyse scientifique notamment par les disciplines en neurosciences et biologies moléculaires tentent d’expliquer le phénomène et lui donner une cause qui tendrait finalement à démontrer que la décorporation/OBE n’est pas réelle. Que cette dernière ne serait tout comme pour les NDE qu’une création de l’esprit de l’expérienceur. Nous allons ainsi analyser précisément ce qu’il en est. Ce chapitre est sûrement le plus complexe à cause des recherches faites, des données dont nous disposons et de la nature même dudit phénomène. C’est pourquoi il est conseillé d’éviter une lecture trop rapide afin de favoriser et de bien se le représenter. En revanche il est sûrement aussi le plus intéressant et le plus riche en éléments d’explication qui font le lien avec les autres champs de recherche et ainsi avec le fonctionnement du système étudié, abordé quant à lui, au chapitre VII. Pour l’heure et tout d’abord, nous devons nous pencher sur la toute première caractéristique du phénomène qui est la sortie hors du corps en elle-même sans faire appel pour le moment aux autres caractéristiques. D’un point de vue scientifique on a d’abord tenté de rapprocher la décorporation/OBE de l’hallucination. C’est ce que nous allons commencer à présenter.

(…)

« Le voyage est une espèce de porte par où l'on sort de la réalité comme pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve. »
Guy de Maupassant

"L'important, ce n'est pas le lieu où on se trouve, c'est l'état d'esprit dans lequel on est. "

A. Gavalda